Tatouage maori bas du dos

Tatouage maori bas du dos : Les infos

D’origine polynésienne, le peuple maori arrive  en Nouvelle-Zélande  en  900 après JC. Tatouage et culture maorie rimaient dont ensemble, le tatouage aurait  revêtue  une importance stratégique de communion, mais également de communication sociale. En fait, il a servi comme moyen d’appartenance et d’identification social. L’on observe aujourd’hui  que le tatouage maori est très important pour les  jeunes polynésiens à vide de renouer avec leurs origines. Ainsi, le tatouage ne signifie plus l’appartenance à une classe sociale mais, est désormais une émotion forte que l’on exprime grâce au tatouage et ceci vis-à-vis d’un peuple auquel on appartient.

Actuellement, ce style de tatouage atypique est l’inspiration grandissante d’adeptes de plus en plus nombreux, autant intéressés les uns que les autres, le monde occidental est  devenu le terrain propice, la chasse gardée d’une pratique qui se veut encore quasi sacramentelle et garante de l’orthodoxie des valeurs sociales maories d’antan. Des tatouages aux motifs maoris sont devenus l’apanage de certains maitres tatoueurs à l’instar du tatouage maori bas du dos. Outil d’expression et d’extériorisation de l’être, les tatouages au bas du dos sont plus répandues chez les femmes.

Le tatouage maori bas du dos, plébiscité par les femmes,

En effet, le tatouage chez les femmes reste encore assez élémentaire et expressif, c’est pourquoi elles choisissent généralement des zones couvertes ou peu accessibles du corps pour  y faire poser un tatouage. Le bas du dos est à coup sûr l’une des parties du corps de la femme sur laquelle on pourrait recenser le plus de tatouages. C’est une zone toujours pas très couverte à souhait pour laisser transparaitre un joli ‘’minois’’ auréolé d’un magnifique tatouage maori pour mieux véhiculer son message.

La femme comme être naturellement sensuel, peut parfois avoir recours à ce genre de pratique pour accentuer ses atouts de séduction. Lorsque cette zone du corps de la femme se trouve tatouée, l’intéressée attire donc plus de regards, c’est même une marque d’affirmation de personnalité, qui ne peut séduire que plus d’hommes.

Douleur tatouage maori bas du dos

Toutefois, tatouage rime souvent avec douleur. En effet, le tatouage maori bas du dos produit une douleur supportable. Cette sensation de douleur est relative selon que l’on soit une personne qui sache  supporter ou pas la douleur. Ainsi, chez certaines femmes, il y a une absence de douleur, d’autres par contre ressentent une douleur passagère, d’autres encore vous diront qu’elles ne le feraient plus si s’était à refaire ; toujours est-il que le facteur douleur n’est pas à négliger, et l’on peut être cependant étonné de l’engouement féminin pour ce type de tatouage.

Modèles de tatouage maori bas du dos